Livre de magie

Son grand-père avait réuni les ouvrages essentiels, du XVIIIe siècle à son époque, c'est à dire jusqu'au début du XXe siècle. Ces ouvrages seront vendus à la salle des ventes de Fontenay-le-Comte le 17 octobre 2009 et les pages du catalogue consacrées à la magie sont téléchargeables ici (le catalogue entier quant à lui est visible ici). Les enchères démarrerons bien en dessous des estimations qui, elles-mêmes, sont très raisonnables. Aussi, si des ouvrages retiennent votre attention, je me ferai un plaisir de transmettre vos ordres à Maître Thelot.

La découverte et la description de ces ouvrages a largement dépassé la simple tâche d'expertise, elle m'a entraîné jusqu'aux rivages secrets de l'illusion spectaculaire. Aujourd'hui, la révolution informatique nous a habitué à être exposés continuellement à l'illusion : films, publicités, réalité augmentée sur nos Iphones... Nous banalisons cette magie en la renommant virtualité.

Mais à parcourir tous ces ouvrages, j'ai vécu un retour à l'origine de l'illusion, celle qui emprunte au génie humain ses ressources les plus inventives pour le simple plaisir de donner corps à ce qui ne se peut. Ces magiciens et ces prestidigitateurs furent les géniaux interprètes de nos phantasmes de toute puissance, de l'homme maîtrisant le surnaturel. En somme, ces précurseurs étaient les héros d'une forme de liberté. Bien-sûr, ce n'est que de l'illusion. Mais en définitive, qu'importe qu'une chose soit vraie ou non, dès lors que ses conséquences sont bien réelles. Le prolongement de leur spectacle, de leurs tours et escamotages, c'est l'affranchissement du spectateur : qu'importe les menottes, je m'évaderai ; qu'importe le hasard, je retrouverai cette carte, qu'importe le nœud, je me détacherai ; qu'importe la pesanteur, je volatiliserai... En mettant le dernier de ces livres dans son carton pour Fontenay-le-Comte, j'avais le fort sentiment d'avoir appris une leçon : on ne peut échapper aux contraintes du réel sans entrer dans la folie, mais, par contre, on peut tellement tordre la réalité qu'elle en devient serviable, légère et amusante. La joie est dans la magie.