Je ne vais pas faire à nouveau l'éloge de Rémi Mathis, conservateur des estampes du XVIIe siècle à la Bibliothèque nationale de France, ni de son blog A la toison d'or. Humaniste du XXIe siècle, comme le démontre ce vibrant billet sur l'humilité, Rémi Mathis vient de dénicher la devise d'imprimeur ci-contre dans une édition de 1682 de l’Echelle sainte de Jean Climaque, prétendument publiée par Pierre Le Petit, représentant un cygne, une croix et la devise IN HOC CYGNO VINCES.

Terrible jeu de mot à partir de In Hoc Signo Vinces qui lui fait écrire : « Eh oui, même les imprimeurs-libraires jansénistes sont capables de commettre des calembours de bas-étage. On devait bien rigoler à Port-Royal. »

Le jeu de mot plus ou moins raboteux en latin était en vérité assez fréquent sur les noms de famille. Souvenons-nous de la devise du Comte d'Espiennes, DE SPINIS ROSAS (Pas de roses sans épines), ou, plus subtil, de la famille De Clerck, TANTUM JUSTA SCRIBIT (Il écrit seulement des choses justes)... puisqu'il est clerc. Sur les noms de lieux aussi, comme sur ce cadran solaire à Perpignan : ULTIMA L'A TET (La dernière (heure) est cachée), qui dissimule un jeu de mot avec la Têt, nom d'une rivière de ma chère Cerdagne.

Les imprimeurs n'étaient pas en reste. Dolet utilisait pour sa marque typographique une hache, qui est en réalité la doloire du tonnelier d'où le jeu de mot, avec la devise SCABRA ET IMPOLITO ADMUSIM DOLO ATQUE PERPOLIO (Je dégrossis et polis à la perfection tout ce qui est rugueux et grossier). Guy de Tervarent, dans son livre Attributs et symboles dans l'art profane, relève un cœur ailé sur la marque de Richard l'Allemand, libraire à Rouen de 1576 à 1618, avec la devise COR RECTUM INQUIRIT SCIENTIAM (un cœur droit recherche la science) et sur la marque de Jean Bogaert ou Bogard, libraire-imprimeur à Louvain et à Douai de 1556 à 1634, avec la même devise. Il faut lire dans ce «Cor rectum» un jeu de mot avec «Correct», l'idéal de l'imprimeur.

S'il est vrai que l'on doit pouvoir trouver encore de nombreux exemples, notre IN HOC CYGNO VINCES détient pour l'heure la palme du calembour.