Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - édition originale

Fil des billets - Fil des commentaires

17 mai 2011

Sur la copie

L'atelier de Wolfgang Kilian, graveur à Augsbourg.Focus express sur une expression bien connue de la bibliophilie : Sur la copie de...

Lire la suite...

31 mai 2010

eBay écoule encore des livres volés

eBayUne nouvelle fois encore, eBay a servi à écouler des livres volés. Ce sont 1500 ouvrages qu'un couple d'anciens gardiens de la bibliothèque de la Société d'émulation du Bourbonnais ont bradés sur la célèbre plateforme, faisant de nombreux heureux, acquéreurs de livres rares pour une bouchée de pain.

Lire la suite...

10 mai 2010

La Librairie des Colporteurs, taverne de l'imaginaire

Festival Philosophia 2010La librairie des Colporteurs, librairie de livres anciens et rares et éditeur à Saint-Emilion, est à nouveau partenaire du festival Philosophia qui se déroulera les 29 et 30 mai 2010 à Saint-Emilion (Gironde). En plus de se transformer en taverne philosophique, la librairie publie cette année un ouvrage entièrement consacré au thème du 4ème festival de philosophie de Saint-Emilion : l’imagination.

Lire la suite...

26 avril 2010

Le Comte de Monte-Cristo fait monter les comptes à Christie's


L'archétype du héros humilié à la vengeance longuement ruminée, le Comte de Monte-Cristo n'en finit pas de passionner les amateurs. Témoin, le record obtenu pour l'édition originale chez Christie's : 253 000 euros. Et si avant cette édition originale existait une édition plus originale encore...

Lire la suite...

12 mars 2010

L'affaire des préfaçons

Livre en pierreDans un précédent billet, nous évoquions un aspect de la polémique qui agita le monde de la bibliophilie dans les années 30. Aujourd'hui, le soufflé semble retombé et on ne se bat guère plus sur l'authentification des originales que dans quelques sérails de bibliomanes. Il nous reste cependant un substantif : la préfaçon. Voici une courte interview de son inventeur, l'immense Fernand Vandérem, qui accepte de revenir sur la définition du terme.

Lire la suite...

2 mars 2010

Ha, cet incommensurable ego des bibliophiles !

jolie reliureOuf. Enfin terminé le catalogue de printemps pour la vente publique de Fontenay-le-Comte en Vendée, pays hélas récemment meurtri par le souffle du vent. Le cœur de la vente provient d'une partie de la bibliothèque d'un bibliophile poitevin et quelques belles reliures voisinent des textes rares et des éditions recherchées. Pour ceux que cette vente du 20 mars intéressent, la catalogue est téléchargeable ici. A l'intérieur de ce catalogue s'est glissée une allusion que peu saisiront et que je me fais un plaisir de développer ici.

Lire la suite...

7 janvier 2010

Télécharger votre ex. h. c. (excellent hors concours).

Fornax, un éditeur parisien d'ouvrages de bibliophilie, vient d'envoyer ses vœux 2010 sous la forme d'un livre numérique inédit. Un délicieux livre d'abréviations bibliophiles, entre malice surréaliste et poésie potache. Un petit moment de bonheur.

Lire la suite...

20 décembre 2009

Bibliofil TV : 2 mois en 5 minutes

Deux mois de la fabrication d'un livre illustré de gravures sur cuivre en 3000 photographies montées bout à bout pour faire un clip de moins de six minutes, où comment comprendre le processus de naissance du livre à la vitesse de l'éclair.

Lire la suite...

29 octobre 2009

La page noire et la bibliophilie de la consternation.

La page noire, anomalie typographique imposée par Sterne, fascine encore le bibliophile quelques deux siècles et demi plus tard.

Lire la suite...

15 octobre 2008

Le bibliophile peint par lui-même

Des Bibliothèques pleine de fantômes de Jacques Bonnet est un de ces livres paradoxaux qui se consomme en deux heures et qui se digère longuement. L’air de rien, sur un ton presque débonnaire, l’auteur nous raconte les heurs et malheurs de sa vie de grand lecteur et de bibliophile (lui-même fait un important distinguo). On s’amuse de ses déboires, de sa difficulté à classer les livres, de sa peur de l’ensevelissement… On se passionne pour ses trouvailles littéraires, pour ses digressions anecdotiques à l’instar de ces drôles de listes dressées par Hugo pour tenir compte de sa vie sexuelle et voilà. Le livre est plié en moins de deux et rangé dans sa bibliothèque.

Lire la suite...

- page 1 de 2