La bibliophilie réserve parfois des surprises là où on s'y attend le moins. Témoins, ces ouvrages de piété au contenu scabreux, convoités par les amateurs qui trouvent parfois des exemplaires dormant sur les étagères de libraires ignorant la singularité de leur contenu. Une bonne raison pour systématiquement ouvrir les missels des XVIe et XVIIe siècle et contrôler les devises calendaires latines.