Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

8 février 2010

Le repas totémique du bibliophile

Woody AllenLa première fois qu'il est entré dans la librairie, je ne l'ai pas reconnu et nous avons discuté bibliophilie. La seconde fois, je lui ai fait promettre de m'accorder une interview et il a accepté à condition que le ton soit informel et que je ne révèle pas son identité. La troisième fois, nous nous sommes installés autour de la table, devant des cafés fumant, pour l'interview de M. B., philosophe, romancier et bibliophile.

Lire la suite...

14 décembre 2009

Marché du livre ancien sur eBay au premier trimestre 2009-2010

Voici les résultats du premier trimestre des échanges de livres anciens sur eBay France entre le 1er septembre 2009 et le 1er décembre 2009. La méthodologie consiste à enregistrer toutes les transactions qui s'effectuent sur la plateforme eBay dans la catégorie des livres publiés avant 1900 et dont le prix final est égal ou supérieur à 500 euros. Les titres sont les annonces originales des vendeurs. Ce rapport ne contient aucune donnée confidentielle, toutes les informations sont publiques et librement accessibles sur le site eBay.

Lire la suite...

24 novembre 2009

La mauvaise nouvelle du jour

Pour 2009, on se trouve dans une année de crise. La totalité des intervenants sur le marché du livre ancien ont vu leur activité diminuer entre 10 % et 30 %, quelques-uns jusqu'à 50 %. Il est tout à fait évident qu'il y a des libraires qui déposent le bilan.

Lire la suite...

16 novembre 2009

Le Bibliophile vu de Suisse

L'article paru le 11 novembre 2009 dans le quotidien suisse Le Temps et intitulé Le livre précieux à l'abri des turbulences livre un regard actuel sur les mutations de la bibliophilie moderne.

Lire la suite...

14 octobre 2009

La bibliopégimanie s'expose à New York.

On l'a souvent écrit ici : nous vivons les temps de la profonde mutation de la bibliophilie. A mesure que le contenu du livre se dévalue, sa reliure prend de la valeur. Un croisement de deux courbes exponentielles qui voit le retour logique de la reliure moderne comme art à part entière. Une exposition se tient actuellement à New York qui confirme le regain d'intérêt pour les reliures lourdes, accusées il y a quelques années encore d'étouffer le livre jusqu'à le tuer.

Lire la suite...

4 septembre 2009

La Mort de l'épuisé

Tout une partie du marché du livre ancien reposait sur le concept d'épuisé, c'est à dire du livre qui n'est plus disponible dans le circuit de la librairie moderne et qui n'est pas pour autant reproductible librement car toujours sous droits d'auteur. Cette bibliophilie de l'épuisé vit ses dernières heures.

Lire la suite...

6 novembre 2008

Des antidotes à la morosité

Nous, bibliophiles, avons un avantage majeur, une qualité inaliénable qui fait notre force : le monde peut s'écrouler autour de nous, il nous suffit d'un bon vieux livre pour oublier (un instant) les affres du présent. Nous vous proposons une joyeuse promenade autiste dans le monde merveilleux de la bibliophilie en temps de crise.

Lire la suite...

7 septembre 2008

La victoire du bibliolâtre sur l’anagnophile

La bibliophilie a toujours contenu dans son vocable même une ambigüité née d’une hésitation sémantique. Le bibliophile est celui trouve du plaisir dans le livre, certes, mais comment l’obtient-t-il ce plaisir ? Dans l’objet livre ou dans la fonction livre ? Pour éviter de trancher trop sévèrement, on distingue la bibliolâtrie de celui qui adore l’objet livre de l’anagnophilie (du grec Αναγνωστίϰός) de celui qui aime la lecture. Ainsi qualifiés, le bibliolâtre et l’anagnophile ont pu coexister en paix pendant des siècles, partageant l’amour du livre ancien et parfois se confondant dans une seule et même personne. Aujourd’hui, cette fraternité s’étiole : le web sépare leurs chemins.

Lire la suite...